frendeites
09.70.64.70.70 info@3darcwest.com

3D ArcWest

Blog sur l'actualité de l'impression 3D  (3DNatives www.3dnatives.com)

 

article_esa_melt2
 
L’Agence Spatiale Européenne annonçait il y a quelques jours le lancement du projet « MELT » (pour Manufacturing of Experimental Layer Technology) visant à imaginer, développer et tester une imprimante 3D de breadboards capable de fonctionner à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS)
 
 

Un consortium composé de 4 entreprises européennes a ainsi été sélectionné pour répondre à l’appel à projets de l’agence spatiale. Les sociétés Active Space GmbH (Allemagne), Active Space SA (Portugal), OHB Systems AG (Allemagne) et BeeVeryCreative (Portugal) collaboreront dans les mois à venir afin de concevoir une machine reposant sur une technique de superposition de couches de matière, appelée ALM (pour Additive Layer Manufacturing).

Le projet MELT sera notamment porté par le fabricant d'imprimantes 3D BeeVeryCreative

Le projet MELT sera notamment porté par le fabricant d’imprimantes 3D BeeVeryCreative

De son côté, la NASA installait en septembre 2014 une première imprimante 3D à bord de l’ISS, développée en collaboration avec la firme Made In Space. La Zero-G, capable de fabriquer des pièces à base de plastique, est toujours en cours d’expérimentations et a pour objectif d’imprimer à la demande des pièces de rechange et ainsi offrir une plus grande indépendance vis à vis de la Terre.

L’imprimante 3D de l’agence européenne se distingue de son côté par la possibilité de créer des breadboards, c’est à dire des plaques d’essais sans soudure pour la création et la réparation de montages électroniques directement au sein de la navette. Pour y arriver, elle utilisera un procédé d’impression fonctionnant en micro-gravité à base de matériaux polymères « aux propriétés mécaniques et thermiques supérieures », commente le consortium.

Le projet vise à installer une imprimante 3D à bord de la Station Spatiale Internationale
 
Le projet vise à installer une imprimante 3D à bord de la Station Spatiale Internationale

La société Active Space GmbH, ainsi que sa branche basée au Portugal, utilisera son expertise en électro-mécanique en conditions extrèmes alors qu’OHB Systems pourra compter sur son expérience dans la fabrication de satellites géostationnaires. La firme BeeVeryCreative, fabricant d’imprimantes 3D personnelles, a elle été missionnée pour le design et le système d’exploitation de la machine qui devrait voir le jour en mai 2017.

Le projet MELT intervient quasiment un an jour pour jour après que l’Agence Spatiale Européenne ait débloqué la somme de 500.000€ pour un programme de recherche visant à développer une technique d’impression 3D à froid, dénommée Cold Spray, pour la réalisation de pièces métalliques.