frendeites
09.70.64.70.70 info@3darcwest.com

3D ArcWest

Blog sur l'actualité de l'impression 3D

Cette semaine dans notre ECO 3D, on se concentre sur la façon dont l’industrie se déplace du prototypage rapide à une production en série. Plusieurs entreprises ont présenté leurs solutions pour passer à cette production de masse grâce à la fabrication additive. Vous trouverez également les derniers investissements et levées de fonds de ces dernières semaines.

NextGenAM, fondée par EOS en collaboration avec Daimler et Premium AEROTEC, est une nouvelle usine dédiée à la production de masse de pièces métalliques. Le point phare de ce projet est d’automatiser l’ensemble du processus de fabrication tandis que chaque partenaire apporte son expertise mais aussi quelques millions d’euros.

ECO 3D

Ce nouveau centre de production coïncide avec la présentation des deux premières machines de Desktop Metal suite à un investissement de $97M de BMW, Google et GE. La première machine est une imprimante de bureau métal qui fonctionne comme une imprimante à dépôt de matière fondue. Quant à la deuxième, elle utilise une nouvelle technologie appelée “Single Pass Jetting” qui permet d’accélérer par 100 fois le processus de fabrication. Il est possible de les pré commander ; elles seront livrées en 2018.

 ECO 3D

28 millions d’euros pour un centre dédié à l’impression 3D à Barcelone

Le gouvernement de Catalogne a annoncé un investissement de 28 millions d’euros dans un centre mondial d’impression 3D à l’Université Polytechnique de Barcelone. Avec des partenaires comme HP ou Renishaw, le centre devrait soutenir l’intégration des technologies de fabrication additive par les entreprises en utilisant plusieurs machines et en fournissant la formation nécessaire.

GE investit pour accélérer l’industrie de la fabrication additive

GE Additive, le principal actionnaire de Concept Laser, a investi 100 millions d’euros pour accélérer la croissance de l’entreprise et augmenter les effectifs qui passeront de 200 à 300 d’ici la fin de l’année. Les ambitions de GE Additive sont grandes pour les années à venir : le chiffre d’affaires devrait tripler et 10 000 machines devraient être vendues. En plus de cela, GE a créé un centre d’expérimentation à Munich afin d’amener la fabrication additive à tous les fabricants du monde. Ce centre sera équipé de machines d’ArcamAB et Concept Laser.

ECO 3D

Dans le reste de l’actualité  

  • Pendant la Foire de Hanovre, le groupe allemand Thyssenkrupp a annoncé qu’il ouvrirait un centre dédié à l’impression 3D pour permettre la production de pièces pour ses clients. Il devrait inauguré en Allemagne en septembre 2017.
  • Aux Etats-Unis, le Center for Engineering Complex Tissues va effectuer des recherches sur la bio-impression avec l’aide du National Institute of Health qui finance 6,25 millions de dollars. Le laboratoire de bio-impression créé par les universités de Maryland, Wake Forest et Rice, se concentreront respectivement sur trois sujets : des bioréacteurs d’imprimantes 3D pour des cultures cellulaires, la modélisation en bio-impression de structures chargées de cellules et la bio-impression de structures d’échafaudage ou de pontage.
  • Boeing a officiellement lancé HorizonX, une filiale de capital-risque qui se concentrera sur l’investissement dans de nouvelles technologies, dont l’impression 3D, des voitures autonomes, l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine.

ECO 3D

Levées de fonds et investissements

  • Le fabricant allemand d’acier Klöckner & Co a annoncé qu’il avait acquis 10% de parts chez BigRep, le fabricant des imprimantes FDM grand volume, pour moins de 10 millions de dollars.
  • Onkos Surgical, une startup basée à New York spécialisée dans la production d’implants personnalisés, modèles anatomiques et d’outils sur-mesure grâce à l’impression 3D, a réalisé un nouveau tour d’investissement de 17,6 millions de dollars en Série B. Ce dernier a été mené par la fabricant 3D Systems.
  • La startup hollandaise Nectar a officiellement lancé sa première imprimante Nectar One en quelques mois grâce à un investissement d’un million d’euros de plusieurs entreprises. Nectar One est une imprimante 3D FDM qui sera commercialisée à partir de 5 999€.
  • Le Ministère des Sciences sud coréen a annoncé qu’il allouera 34M d’euros afin d’accélérer le développement de l’impression 3D dans plusieurs secteurs. Les entreprises devraient profiter d’une compétitivité accrue. Il devrait aussi profiter aux secteurs médical et militaire.

Au total, 89,5 millions d’euros ont été levés.  

ECO 3D

La Nectar One

Rapports  

  • La branche fabrication additive de GE, ArcamAB, a récemment publié son rapport annuel. Les recettes globales s’élèvent à 68,6M€, une augmentation de 12,5% par rapport à 2015. Pour le reste de l’année, le Groupe Arcam continuera d’étendre sa production de poudre métal et va créer une nouvelle usine au Canada.
  • Dassault Systems, l’entreprise derrière les logiciels CATIA et SolidWorks, a dévoilé ses résultats du premier trimestre. L’entreprise a généré 759,8M€ de recettes totales ; celles qui correspondent au logiciel SolidWorks ont augmenté de 12%.
  • Ce mois-ci, Wohlers Associates a publié son 22eme rapport annuel sur l’industrie de l’impression 3D. Considérée comme une véritable référence, cette étude montre comment l’impression 3D a progressé de 17,4% en 2016 (contre 25,9% en 2015) et représente un marché de 6,063 milliards de dollars au total.

Enfin, le français Prodways a brillamment réussi son entrée en bourse avec un prix d’introduction de 4,80€ par action. Le spécialiste de la fabrication additive industrielle a ainsi levé 50,7 millions d’euros.