frendeites
09.70.64.70.70 info@3darcwest.com

3D ArcWest

Blog sur l'actualité de l'impression 3D  (3DNatives www.3dnatives.com)

 

article_retrospective2015-2L’année 2015 restera celle de la maturité pour l’impression 3D, avec des applications toujours plus passionnantes, des nouveaux procédés de fabrication additive ou des imprimantes 3D encore plus innovantes. L’équipe 3Dnatives a souhaité revenir sur les moments clés qui ont marqué l’impression 3D en 2015. Retrouvez mois par mois l’actualité qu’il ne fallait surtout pas manquer !

 Janvier

Un rendez-vous immanquable en début d’année fut le CES de Las Vegas, l’occasion de découvrir les dernières technologies grand public comme l’impression 3D. L’édition 2015 a notamment permis à Ultimaker, XYZprinting ou 3D Systems de présenter leurs dernières générations d’imprimantes 3D ou à 3Doodler de dévoiler la seconde version de son stylo d’impression. Deux nouveaux scanners 3D ont également vu le jour avec le Ciclop de chez BQ et le EinScan-S de Shining 3D.

« 93% des anglais sont favorables à l’apprentissage de l’impression 3D à l’école » étude réalisée par Croft Additive Manufacturing – Janvier 2015

Février

La santé a été un sujet récurrent au mois de février, avec notre interview de Nicolas Huchet et son projet de prothèse de main myoéléctrique utilisant plusieurs technologies open-source comme l’impression 3D. Nous nous sommes également intéressés au CHU de Nantes et plus particulièrement à son service de Chirurgie Maxillo-Facial. On y apprenait comment le Dr. Corre utilisait l’impression 3D pour réaliser des modèles anatomiques. De son côté la startup HealthPrint imaginait le plâtre de demain grâce à l’impression 3D.

La prothèse myoélectrique imaginée par Nicolas Huchet

La prothèse myoélectrique imaginée par Nicolas Huchet

Mars

Le mois de mars a vu peut-être l’une des plus importantes innovations technologies de l’année avec Carbon3D. La firme canadienne a en effet mise au point un nouveau procédé d’impression 3D capable de fabriquer des objets 25 à 100 fois plus rapidement que les techniques actuelles. Aux Pays-Bas, la société TNO innovait également avec une première imprimante 3D capable de fabriquer à la chaîne une centaine d’objets en quelques minutes. Dans un tout autre style, l’association Lab-REV embarquait pour la première fois une imprimante 3D à bord d’un voilier.

Le Pr. Joseph DeSimone présentait en mars dernier la technologie CLIP

Le Pr. Joseph DeSimone présentait en mars dernier la technologie CLIP

Avril

Le cabinet d’études Canalys nous apprenait début avril comment le marché de l’impression 3D avait atteint près de 3,3 milliards de dollars en 2014, soit une hausse jolie hausse de 34% sur un an ! Ce fut également l’occasion pour 3Dnatives d’en apprendre plus sur la startup 3D Shook. Reposant sur un modèle similaire à Netflix pour la vidéo, 3D Shook propose des centaines de fichiers 3D en téléchargement en échange d’un abonnement payant. On découvrait aussi le film d’animation Chase Me de l’artiste français Gilles-Alexandre Deschaud, réalisé en grande partie grâce à l’utilisation de l’impression 3D.

Chase Me, une très belle histoire qui a vu le jour grâce à l'impression 3D

Chase Me, une très belle histoire qui a vu le jour grâce à l’impression 3D

Mai

En mai fais ce qu’il te plait… c’est en tout cas le moment que nous avions choisi pour publier la bibliothèque de référence de l’impression 3D, incluant les différents livres traitant du sujet. C’est aussi le mois où l’on est allé interviewer Thierry Oquidam, représentant français de l’association e-NABLE qui utilise l’impression 3D pour réaliser des prothèses de main. Enfin on a eu le plaisir de découvrir une publicité émouvante pour Huggies. En imprimant en 3D une échographie, la marque a permis à une femme non-voyante de découvrir en avant-première son enfant.

article_huggies

Non-voyante depuis l’âge de 17 ans, Tatiana recevait de la part d’Huggies une représentation imprimée en 3D de son échographie

Juin

Juste avant l’été, le designer Joris Laarman lançait officiellement un projet de pont d’acier imprimé en 3D. L’édifice qui devrait voir le jour en 2017 à Amsterdam est une réelle prouesse architecturale ! C’était aussi la période du salon du Bourget, un rendez-vous incontournable de l’aviation où on a rencontré de nombreux acteurs de la fabrication additive. Pour bien finir, nous sommes allés poser nos questions au sénateur Richard Young, à l’origine d’un projet de loi visant à taxer l’impression 3D.

« J’ai proposé d’étendre le principe de la rémunération pour copie privée aux outils de reproduction en trois dimensions » Richard Young, Sénateur PS – Juin 2015

Juillet

À l’occasion des vacances, 3Dnatives a choisi d’analyser les impacts de l’impression 3D sur le secteur de la santé, une analyse à retrouver sous forme d’infographie ICI. Pendant ce temps là, Chanel utilisait des imprimantes 3D pour confectionner sa dernière collection haute-couture, tandis que la startup REIFY imaginait une nouvelle manière d’écouter ses morceaux de musique préférés.

REIFY souhaite modifier notre manière d'écouter la musique

REIFY souhaite modifier notre manière d’écouter la musique

Août

Le mois des premières… Les médias français se sont émus du petit Maxence, 6 ans, le premier français à recevoir une prothèse de main imprimée en 3D par l’association e-NABLE. De notre côté, on a pu discuter avec Laurent Bernadac à l’origine du premier violon imprimé en 3D par stéréolithographie, une prouesse technique mais aussi artistique ! Enfin, l’agence de santé américaine ne chômait pas puisqu’elle autorisait le premier médicament imprimé en 3D par le laboratoire Aprecia Pharmaceuticals.

Le 3Dvarius, un réel chef d’oeuvre réalisé grâce à l’impression 3D

Le 3Dvarius, un réel chef d’oeuvre réalisé grâce à l’impression 3D

Septembre

Une rentrée chargée en nouveautés… avec l’arrivée de Michelin sur le secteur prometteur de l’impression 3D métal, le lancement d’une nouvelle génération d’imprimantes 3D SLA, la Form 2, pour l’américain Formlabs ou bien la présentation de la plus haute imprimante 3D au monde, s’élevant à près de 12 mètres de haut, et signée par les italiens de chez WASP.

Après 3 ans de développement, la BigDelta a été officiellement présentée à l’occasion du festival “Reality of dream”

Après 3 ans de développement, la BigDelta a été officiellement présentée à l’occasion du festival “Reality of dream”

Octobre

Le mois d’octobre n’était pas synonyme de bonnes nouvelles pour les grands du secteur. MakerBot licenciait 20% de ses effectifs alors que 3D Systems perdait son CEO emblématique, Avi Reichental. On félicitera toutefois le français XtreeE qui se lançait sur le domaine de l’impression 3D à base de béton, ou le projet FutureCraft d’Adidas, qui vise à utiliser l’impression 3D pour fabriquer les baskets de demain.

FutureCraft, la basket imprimée en 3D par Adidas

FutureCraft, la basket imprimée en 3D par Adidas

Novembre

Le 3 novembre, nous fêtions la journée internationale de l’impression 3D avec 3D Hubs ! C’était aussi le mois où nous découvrions les lignes du premier modèle commercial de voiture imprimée en 3D par Local Motors. Un superbe projet également de partitions musicales imprimées en 3D permettaient aux non-voyants d’apprendre la musique comme tout le monde.

« Local Motors a profité du salon SEMA pour officialiser son premier véhicule dénommé « Swim » ainsi que son prix : $53000 » – Novembre 2015

Décembre

On finissait l’année avec un beau cadeau de noël : une levée de fonds record de 2,5M€ pour le français Poeitis dans le domaine du bio-printing. D’autres bonnes nouvelles aussi avec Apple qui pourrait dans un futur proche développer sa propre imprimante 3D tout comme Toshiba qui dévoilait son propre procédé d’impression 3D métal.

article_poietis-23122015-4

La bio-imprimante mise au point par le français Poietis